Déposer une annonce Accueil Contact Langue
Magazine logic immo
728x90-bbq2.png
  • La ville où les prix de l'immobilier ont le plus augmenté est...

    Date d'insertion : 30/10/2012 / Immobilier à l'étranger / La ville où les prix de l'immobilier ont le plus augmenté est...

    hong kong

    Hong Kong signe la plus forte hausse de prix cet automne
     ... Hong Kong ! C'est dans la cité-Etat que les prix de la pierre ont le plus augmenté au premier semestre, selon la 4ème édition du World Cities Review pour l’automne 2012, publié par le groupe Savills.
    Avec une hausse de 7,4 % sur les six premiers mois de l'année, Hong Kong prend la première place des plus fortes hausses de l’immobilier, suivie de Moscou, avec +5,5 %, et en troisième position de Sydney, avec +3,7 %. Selon le classement effectué par la société britannique Savills, qui a comparé dans 10 métropoles le rapport entre les prix à l’achat de l’immobilier résidentiel standard et du haut de gamme. Le constat global : « les villes où l’on observe les meilleures performances dans l’immobilier résidentiel ont été stimulées par une demande nationale (…), plutôt que d’acquéreurs internationaux et d’investisseurs », analyse le groupe. Dans le cas de Hong Kong, le marché est sous l'impulsion d'une demande d'acheteurs croissante, confortés par des taux d'intérêt très abordables, estime le groupe.

    -3,4 % pour l'immobilier à Paris
    Dans ce palmarès, au rang des « Losers » (sic), Paris affiche la plus forte baisse : -3,4 % au premier semestre, d'après Savills. « La crise de la zone euro, couplée à la mise en place d’une taxation des plus aisés, a pesé sur l’immobilier résidentiel haut de gamme parisien ». Des résultats conformes aux informations dévoilées par la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim).

    Shanghai et Mumbai en perte de vitesse...
    La capitale parisienne se situe derrière Shanghai, où les prix baissent de 2,6 %, et Mumbai (-1,7 %). Pour la première de ces deux villes, « les restrictions sur l’immobilier résidentiel opérées ces deux dernières années ont augmenté le stock de biens invendus, indique Savills. Malgré un récent rebond des transactions, le marché est resté faible ». L’agglomération indienne a connu quant à elle « sa première baisse de prix depuis 2008 », et est désormais sous la menace d’une bulle.

deposeruneannonce1
Publicité
Catégories des actualités
Actualités Immobilières
Voir toutes les actualités
Trouver une annonce
Par Référence
ok
Ex. : (12566)